fbpx

Les jeux de mots en copywriting

Au moment de choisir le slogan de mon entreprise, j’ai fait un sondage sur LinkedIn.

1 579 personnes y ont participé avec +65 000 vues.

Je proposais 4 slogans dont Les mots pour la cause (qui est finalement devenu le nom de mon entreprise).

Mais plusieurs m’ont proposé un 5e :

Des mots et des maux.

Ce jeu de mots ne fonctionne pas pour 2 raisons :

👉 Il est surutilisé. C’est d’ailleurs pourquoi autant de personnes me l’ont proposé.

👉 Il n’est pas clair. On ne comprend pas ce que je fais et pour qui.

Le problème avec les jeux de mots, c’est qu’ils sont souvent clichés et créent plus de confusion qu’autre chose. Et ça, c’est la dernière chose que vous voulez en copywriting.

Plusieurs copywriters vont alors vous dire de ne jamais utiliser de jeux de mots.

Et je comprends leur mise en garde. Mais j’ai une position un peu plus nuancée.

Parce que les jeux de mots peuvent aussi apporter de la personnalité à vos textes. À condition d’être bien faits.

Je vous donne 3 exemples de bons jeux de mots 👇

Exemple 1 : « Write for rights » – Amnistie internationale

Pourquoi ça fonctionne :

Amnistie internationale emploie ici les homophones « write/rights » : des mots qui se prononcent de la même façon, mais qui s’écrivent différemment.

Le jeu de mots est réussi parce qu’on comprend l’action à poser (écrire) et son impact (défendre les droits humains). Et tout ça, en 3 mots seulement!

Amnistie nous invite ensuite sur la page de sa campagne à écrire une lettre, à publier un tweet ou à signer une pétition pour libérer les défenseur.e.s des droits humains qui ont été injustement emprisonné.e.s.

Exemple 2 : « Dehors, on se sent mieux en dedans » – SÉPAQ

Pourquoi ça fonctionne :

Dans sa toute dernière campagne, la SÉPAQ joue avec les antonymes dehors/dedans. Même si la technique est différente d’Amnistie, la raison de son succès, elle, est similaire.

On comprend ce qu’elle veut qu’on fasse (aller dehors dans les parcs de la SÉPAQ) et ce qu’on y gagne (un bien-être). Le jeu de mots contribue à la persuasion.

Exemple 3 : « Trouvez les mots qui cliquent et donnent envie de cliquer » – Moi 😉

Vous devez vous dire que je profite de l’occasion pour “plugger” mon nouveau service de coaching en copywriting Les mots qui cliquent.

Et vous savez quoi? Vous avez raison! Je l’assume à 100 % 😊

Mais je veux aussi vous en parler parce que j’utilise dans ce cas-ci un autre type de jeu de mots :

Les homographes.

Ce sont des mots qui ont la même orthographe, mais pas le même sens.

👉 « Trouvez les mots qui cliquent » : Dans le sens de connexion. Quand ça clique avec quelqu’un.

👉 « Et donnent envie de cliquer » : Dans le sens de cliquer sur le bouton.

Pourquoi ça fonctionne :

Ça illustre bien le bénéfice #1 de mon service de coaching et ma vision du copywriting : amener le monde à passer à l’action en créant une vraie connexion.

J’en profite aussi sur ma page de vente pour me positionner contre les mots « clickbaits ». Vous savez, ceux qui ont pour seul objectif d’augmenter le taux de clics à coup d’exagération et de mensonge 🙄

Alors la prochaine fois que vous employez un jeu de mots, pensez à ces 3 exemples. Et demandez-vous si votre jeu de mots est :

Clair (parce que c’est difficile de persuader si on ne vous comprend pas)

Simple (si on doit trop réfléchir, vous risquez de nous perdre)

Original (pour infuser votre personnalité dans vos textes)

Dosé (vous ne voulez pas vous retrouver avec une tapisserie de jeux de mots)

Utile (il apporte quelque chose en plus)

PS – Si vous voulez vous aussi trouver Les mots qui cliquent, vous pouvez faire une demande de coaching en copywriting juste ici. Que ce soit pour vous seulement ou pour votre équipe marketing/philanthropie.

Publié le 30 avril 2023 – Par Charles Saliba-Couture (Les mots pour la cause)

Accédez à 46 mini-trucs de copywriting et 26 exemples de campagnes

 
C’est gratuit et
sans abonnement.

Plus de micro-articles sur le copywriting

Votre cause ne laissera personne indifférent.

On se voit sur LinkedIn ?

Top 50 sur LinkedIn
au Québec (Favikon)

Contact

Charles Saliba-Couture
Le copywriter qui écrit pour des causes
Montréal (centre-ville), QC
charles@lesmotspourlacause.com
NEQ : 2273329609

On se voit sur LinkedIn ?

Top 50 sur LinkedIn
au Québec (Favikon)

Contact

Charles Saliba-Couture
Le copywriter qui écrit pour des causes
Montréal (centre-ville), QC
charles@lesmotspourlacause.com
NEQ : 2273329609

Plan du site